S.U.P.R
Bonjour et Bienvenue sur le Forum de la Protection Rapprochée
Veuillez vous identifier.
Vous ne pourrez visionner les sujets de ce forum qu'un certain temps, votre adresse IP sera ensuite banni.

Cordialement,

Admin
http://www.protectionrapprochee.net
Bienvenue sur le seul forum francophone entièrement dédié à la Protection Rapprochée.
Partagez
Aller en bas
avatar
Admin CPO
Administrateur
Administrateur
Masculin Messages : 10878
Date d'inscription : 16/03/2010
http://www.protectionrapprochee.net

Connaissance de base a savoir sur les types de mines que on peut rencontrer en ZH

le Ven 12 Mai 2017, 12:34 pm
Les différentes catégories de mines antipersonnel
Tout d’abord il faut distinguer parmi les mines dites terrestres deux principales catégories : les mines antipersonnel (qui relèvent essentiellement de la Convention d’Ottawa) ou les mines antichar (qui ne relèvent de la Convention d’Ottawa que si elles ne disposent pas de dispositif d’antimanipulation, mais relèvent également du Protocole II de la Convention sur les Armes Conventionnelles). Il existe également une autre catégorie : celle des mines marines (qui ne relèvent guère des Conventions que nous allons aborder), mais qui utilisées le long des fleuves ou des côtés peuvent avoir les mêmes conséquences pour la population vivant à proximité que les mines terrestres.
Les mines antipersonnel représentent la très grande majorité des mines posées. Parmi les mines antipersonnel on peut distinguer quatre sous catégories essentielles si l’on se réfère aux types de blessures qu’elles causent : les mines à effet de souffle fixes, les mines à fragmentation, les mines à effet directionnel, et les mines bondissantes. D’autres classifications sont possibles mêlant parfois plusieurs catégories ou dissociant les mines selon la méthode de pose (ex : mines dites « dispersables »).
La charge explosive d’une mine peut aller de 4 grammes environ à 200 grammes et la pression minimale requise pour leur déclenchement se situe entre 2 et une vingtaine de kilos.

  • Les mines à effet de souffle sont des mines qui ont un effet local. L’effet de souffle est un vent supersonique capable de déchirer un membre et les tissus. Elles sont essentiellement conçues pour mutiler  une seule personne et ne tuent qu’assez rarement. Le plus souvent elles provoquent des amputations des membres inférieurs. Elles sont facilement posées à quelques centimètres sous le sol, voire à la surface, par des soldats même peu expérimentés et de ce fait leur usage fut très répandu.




  • Les mines à effet dirigé sont des mines qui lancent des fragments ou des billes dans une seule direction ce qui renforce leur portée dans un angle précis. L’exemple le plus connu est la mine américaine Claymore. Cette mine, dans sa version télécommandée, échappe à l’interdiction visée par la Convention d’Ottawa, car son effet est alors discriminé. Cependant, il est aisée de transformer une telle mine en une mine à effet indiscriminée et donc théoriquement interdite.




Les mines bondissantes fonctionnant avec deux explosions successives. La première ne fait que propulser la mine du sol à une hauteur de supérieure à un mètre, jusqu’à ce que le fil de retenue soit tendu, ce qui va enclencher la seconde explosion propulsant des fragments dans toutes les directions. Elles fonctionnent avec un système de mise à feu soit par traction (fil piège) ou à pression (pourvue d’une ou plusieurs antennes telle que la Valmara).






  • Les mines à fragmentation, au contraire, sont faites pour toucher plusieurs personnes et leur pose étant plus délicate, elle va nécessiter des soldats plus expérimentés. Ces mines sont conçues pour envoyer des fragments (souvent des éclats ou des billes métalliques) à 100 mètres à la ronde. Un exemple : les mines-piquets fonctionnant avec un fil-piège (ou encore fil de trébuchement).




Une mine anti-chars est un type de mine terrestre utilisée pour endommager ou détruire les chars de combat et les véhicules militaires blindés ou le SUV blinde en PR
Comparées aux mines anti-personnel, les mines anti-chars sont équipées d'une charge explosive beaucoup plus importante et sont conçues pour être uniquement déclenchées par le passage d'un véhicule, ou dans certains cas, la manipulation de la mine.



avatar
Devildoggy
Membre Honorable
Membre Honorable
Masculin Messages : 1011
Date d'inscription : 01/10/2010
Localisation : France
Emploi/loisirs : Agent de sécurité, sureté / MMA, Self-défense, Tir, Musique
Humeur de l'APR : Trigger safety off

Re: Connaissance de base a savoir sur les types de mines que on peut rencontrer en ZH

le Jeu 28 Déc 2017, 7:28 pm
Et ne pas oublier les pires, à savoir les mines artisanales et divers systèmes de pièges qui y sont associées!
avatar
phl
Membre Bronze
Membre Bronze
Masculin Messages : 97
Date d'inscription : 04/12/2010
Localisation : IDF
Humeur de l'APR : beau fixe

Re: Connaissance de base a savoir sur les types de mines que on peut rencontrer en ZH

le Lun 29 Jan 2018, 10:46 am
intéressant !
avatar
tibah
Membre Honorable
Membre Honorable
Masculin Messages : 2462
Date d'inscription : 18/11/2010
Localisation : En France

Re: Connaissance de base a savoir sur les types de mines que on peut rencontrer en ZH

le Ven 02 Fév 2018, 11:28 pm
Merci doom pour les infos !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum